Défense de la Laïcité et de la liberté d’expression

Défense de la Laïcité et de la liberté d’expression

La Ligue de l’Enseignement s’engage contre les fanatismes et pour la liberté d’expression, pour la liberté de pensée et la liberté de culte, produits de longes luttes et piliers de notre République, qui sont à défendre plus que jamais. Ces libertés supposent le respect mutuel des convictions de chacun dans le cadre de la laïcité.

Nous soutenons aujourd’hui plus que jamais les enseignants afin qu’ils poursuivent leur mission de service public : qu’ils continuent comme avant et pour toujours à former les citoyens de demain à l’esprit critique, à interroger avec eux le monde qui nous entoure et faire reculer ainsi l’obscurantisme.

La Ligue continue ce travail également à leurs côtés avec les mêmes objectifs, en complémentarité de l’Education nationale et dans la cité.

Découvrez les articles :
L’École laïque frappée en plein cœur
«Moi, prof des écoles, le 2 novembre, je n’aurai qu’une idée en tête : continuer»
Communiqué de La ligue de l’enseignement

Non à la révision de la loi de 1905 !

Des projets de révision de la loi de 1905 seraient à l’étude. S’il s’agit de mieux encadrer des dérives intégristes mettant en cause les principes et valeurs de la République, le titre V de la loi, intitulé Police des cultes fournit l’arsenal juridique suffisant. S’il s’agit de financer les cultes de quelque manière que ce soit, on entrerait alors dans une procédure concordataire que la loi de 1905 avait précisément pour but d’abolir.
Les organisations laïques soussignées, réunies le jeudi 22 novembre 2018 à Paris, mettent en garde contre toute modification de la loi de séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905, quelles qu’en soient les voies. Cette loi est un pilier fondamental de la République. Pour assurer à chaque citoyen la liberté de conscience, elle a instauré un juste équilibre entre la garantie du
libre exercice des cultes et la neutralité confessionnelle de l’État.
Les organisations signataires rappellent donc solennellement l’intangibilité des principes solidairement posés par la loi.

Le communiqué de presse est accessible ici:

https://laligue.org/communique-non-a-la-revision-de-la-loi-de-1905/